Vermifugation du chien : pourquoi vermifuger, comment et à quelle fréquence ?

20/03/2022

Vermifugation du chien : pourquoi vermifuger, comment et à quelle fréquence ?

Depuis quelques jours, “mon chien se frotte le derrière par terre”.

Certains signes ne trompent pas: votre chien est infecté par des vers. Mais bien souvent, il n’y a aucun symptôme visible, ce qui ne veut pas dire que votre chien n’est pas contaminé.
Il faut le savoir: la vermifugation concerne tous les chiens. Les chiots viennent au monde avec des vers dans leur tube digestif dès la naissance.

Pourquoi faut-il les vermifuger ? Et puis, comment s’y prendre ? A quelle fréquence ?
Quels sont les effets secondaires encourus ? Et comment puis-je prévenir au mieux la contamination de mon chien et de mes proches ?

Autant de questions auxquelles nous allons répondre en détail dans l’article suivant.

Faut-il vermifuger son chien ?

La réponse est catégorique: oui, il faut vermifuger son chien. C’est une mesure essentielle pour protéger son animal des parasites intestinaux, tout en préservant sa famille et son entourage proche d’une éventuelle contamination.
Ne pas le faire met en péril la santé de son chien. Il risque alors de contaminer son entourage, en particulier les plus faibles: enfants en bas âge et personnes fragiles (malades, immuno-déficientes).

Qu'est ce qu'un vermifuge ?

Un vermifuge est un médicament qui lutte contre les parasites et vers intestinaux. Il n’y a pas de rémanence: le vermifuge n’est “actif” qu’au moment où il est pris. Cela signifie qu’un vermifuge ne va détruire que les vers présents dans l’organisme du chien, en aucun cas les parasites qui se trouvent en dehors. D’autres vers ou les oeufs présents dans l’environnement peuvent pénétrer dans l’organisme du chien après l’administration du vermifuge et le re-contaminer, surtout si l’environnement en est fortement peuplé…

C’est pourquoi:

1)    il faut vermifuger son chien de façon périodique
2)    vermifuger son chien une fois n’est en aucun cas suffisant !

Pourquoi vermifuger son chien ?

Il y a deux raisons principales pour vermifuger votre animal.
La première: protéger votre chien des vers intestinaux.
La deuxième: vous protéger ainsi que votre entourage de la contamination par les parasites.

En cas de présence de jeunes enfants ou de personnes fragiles dans votre entourage, des précautions spécifiques sont à respecter.

Pour protéger mon chien des vers intestinaux

Il existe différents types de vers intestinaux qui peuvent coloniser l’organisme de votre compagnon à quattre pattes et vivre à ses dépens.

Ci-après quelques exemples de parasites, avec leur mode d’action:

  • Les ténias ou les ascaris prélèvent des nutriments directement dans l’intestin pour s’alimenter
  • Les trichures et les ankylostomes se logent dans la muqueuse intestinale et avalent du sang pour se nourrir. Les trichures attaquent également les cellules de la muqueuse où ils sont accrochés
  • Les dirofilarias se servent directement dans le plasma sanguin du coeur de votre chien

Pour me protéger d’une contamination ainsi que mon entourage

Une question que l’on entend souvent: “Est-ce que les parasites du chien sont transmissibles à l’homme ?”. Oui, et c’est justement là le problème: il est tout à fait possible d’être contaminé par les parasites de votre chien. Et nombreux sont les propriétaires qui ignorent que le contact avec leur chien ou leur chiot présente un risque de contamination.

Par exemple, dans la famille des Ascaris, on trouve le Toxocara dont les larves, une fois avalées par un enfant ou un adulte, vont éclore dans leur corps. Puis elles peuvent se déplacer où elles le souhaitent. Ces “larva migrans” comme elles sont appelées, peuvent aussi migrer dans le cerveau ou dans les yeux de leur hôte. Elles peuvent alors occasionner une perte de la vue, ou bien des troubles sévères du système nerveux.

Quant à eux, les Ankylostomes, à l’état de larves au sol, peuvent se loger dans votre peau pour ensuite se promener dans votre corps.

Prenons comme dernier exemple une espèce de la famille des ténias: les échinocoques. Ils provoquent l'échinococcose, une affection qui peut détruire votre foie et vous mener à la greffe.

Pour les enfant en bas âge et les personnes fragiles

Les enfants de moins de trois ans présentent une combinaison de facteurs qui en fait une cible idéale pour les parasites:

  • Leur système immunitaire est plus faible car encore immature
  • Ils traînent régulièrement au sol et mettent souvent les mains dans la bouche
  • Ils peuvent facilement se faire lécher le visage ou la bouche par un animal lorsqu’ils évoluent au sol

Ce qui est vrai pour les jeunes enfants l’est aussi pour les personnes fragiles. Citons:

  • Les femmes enceintes
  • Les personnes ayant une maladie chronique
  • Les personnes malades sous traitement
  • Les personnes âgées

En effet, leur système immunitaire est plus faible et ils sont plus vulnérables que les autres à l’infection de parasites dans leur organisme.

A quelle fréquence vermifuger son chien ?

Il faut vermifuger son chien à intervalle régulier.
Néanmoins la fréquence d’application du vermifuge dépend de l’âge de votre animal.

Vermifuge du chien: jusqu'à quel âge ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour vermifuger un chien. Ce n’est pas parce qu’un chien est âgé qu’on ne doit plus le vermifuger, bien au contraire!
Le système immunitaire d’un chien en fin de vie n’est plus aussi efficace que celui d’un chien adulte. Pour la santé de votre compagnon senior, il ne faudra en aucun cas faire l’impasse sur la vermifugation.

Vermifuger son chien: combien de fois par an ?

La vermifugation du chiot

Pour un chiot: la fréquence de vermifugation doit être plus élevée que pour un chien adulte car son système immunitaire est plus faible.

On recommande de vermifuger les chiots :

  • La première fois 15 jours après leur naissance
  • Ensuite toutes les 2 semaines jusqu’à 2 mois
  • Puis une fois par mois de 2 mois à 6 mois
  • Après 6 mois, on se base sur le protocole de vermifugation du chien adulte

La vermifugation du chien adulte

Pour un chien adulte, on recommande de le vermifuger une fois tous les trois mois au minimum.
Idéalement, on prendra l’habitude de lui appliquer le vermifuge à chaque changement de saison (été, automne, hiver, printemps) pour ne pas oublier !
Sachez qu’habiter à la campagne ou à la ville ne change rien, tous les espaces verts en ville étant contaminés.

Protocole en présence de jeunes enfants et personnes fragiles

En présence de jeunes enfants ou de personnes fragiles, il faut augmenter la cadence de vermifugation. On recommande alors de vermifuger au minimum votre chien une fois tous les deux mois. Et pour les parents les plus inquiets, vous pouvez intensifier l’application jusqu’à une fois par mois (fréquence maximale).

Quand doit on vermifuger son chien ?

Vermifuge du chien: à jeun ou pas ?

Il est recommandé de vermifuger son chien à jeun, car le vermifuge peut lui donner la diarrhée. En effet, si le chien a des vers dans son organisme, ils vont libérer des substances toxiques en se dégradant qui risquent de lui déclencher une diarrhée.

Vermifuger son chien le matin ou le soir ?

Ainsi l’idéal est de lui administrer le vermifuge le matin, avant tout repas. On limite ainsi au maximum le risque de diarrhée pour son animal.

Comment donner le vermifuge du chien ?

Il existe différents façons d’administrer le traitement antiparasitaire à votre chien.

Les différents types de vermifuges

Les comprimés antiparasitaires

Ces comprimés ont beaucoup changé et sont désormais faciles à intégrer dans la nourriture de votre chien. Certains sont même très appétants pour votre animal, ce qui vous évitera de devoir ruser avec votre chien, ou encore faciles à mâcher et peuvent se donner comme un snack.

Les vermifuges pour chien en pipettes

Les pipettes vermifuges (celles qui ne sont pas associées à des anti-puces ou anti-tiques) ont généralement un spectre d’application assez large.
Elles ont comme principal avantage la facilité d’application: on dépose en effet quelques gouttes du produit directement sur la peau du chien, au niveau de la nuque. On les nomme “Spot on”.
Cette solution est particulièrement intéressante pour les chiens délicats à manipuler, ou difficiles avec la nourriture dans leur gamelle. Le principe actif traverse la peau de l’animal puis va diffuser dans son organisme en utilisant le système sanguin. Certains ont en plus des effets antiparasitaires externes contre les puces par exemple !
Faites juste attention à bien appliquer le contenu sur la peau -et pas sur les poils du chien- en prenant garde à ce que toutou ne lèche pas le liquide.
Lavez-vous bien les mains après.
Il est également recommandé de ne pas laver votre chien les jours qui précèdent et suivent l’application de la pipette pour une efficacité maximale.

Les vermifuges en pâte et liquide

Sont moins utilisés et s’administrent par voie orale. En général, il s’agit d’une pipette graduée que l’on introduit dans la gueule du chien. Le mode d’administration facilite la prise: pratique avec les chiots. Il existe de bons vermifuges dans cette catégorie.

Les vermifuges par injection

Ils sont moins utilisés car on retrouve leurs principes actifs dans les pipettes et les comprimés.
D’autre part, les deux produits principaux appartenant à cette catégorie ont des spectres d’actions très spécifiques. Mais ils peuvent être bien utiles, en particulier dans le cas de chiens très infestés. Pas de panique: c’est votre vétérinaire qui s’occupe de l’injection!

Vermifuge du chien: combien de temps pour agir ?

Le vermifuge administré à votre chien va agir instantanément contre les parasites, c’est à dire à l’instant T quand il va pénétrer le corps de l’animal. Mais tous les vermifuges n’ont pas le même mode d’action: certains vont paralyser et tuer les vers dans l’organisme -ce qui implique que l’on peut retrouver des vers dans les selles du chien-, quand d’autres vont les détruire et les dégrader -ce qui signifie qu’on peut ne pas retrouver de vers dans les crottes du chien également !
Cela dépend des molécules, mais en général le gros sera évacué dans les 24 heures.

Vermifuge du chien: effets secondaires

Les vermifuges ont beaucoup progressé les dernières années, et les effets secondaires sont désormais plus rares. On observe un ramollissement des selles pour certains chiens -des crottes molles-, mais cela n’est en rien inquiétant et ne signifie pas que le vermifuge ne fonctionne pas, bien au contraire.
En cas d’infection massive par des vers, le chien peut être plus incommodé et avoir une diarrhée plus importante. Il n’y a rien d’anormal: les vers attaqués par le vermifuge libèrent des toxines lorsqu’ils sont tués.
Les fabricants citent, entre autres, les effets suivants: vomissement, diarrhée, tremblement musculaire, perte d’appétit… Mais il faut vraiment avoir surdosé le produit pour voir ces symptômes. N’hésitez pas à contacter votre vétérinaire en cas de doute.

Où acheter le vermifuge du chien ?

On peut certes trouver des vermifuges sans ordonnance en animalerie, en ligne sur des sites web ou dans des boutiques. Mais nous vous déconseillons fortement cette option.
D’un, vous pourriez lui administrer un produit sans molécule active efficace.
Ensuite, vous risquez de lui appliquer un simple répulsif pour chien, ou des molécules datées dont le spectre d’action est incomplet.
Rien ne remplace le conseil de votre vétérinaire qui saura choisir un produit adapté aux besoins de votre animal et lui prescrire le bon vermifuge.

Quel vermifuge pour chien utiliser ?

En fonction de son âge, de son anatomie, de son état physiologique (chienne en gestation par exemple), de son environnement, de ses antécédents, d’éventuels voyages prévus, le vétérinaire déterminera l’antiparasitaire le plus adapté à votre compagnon. Vous pourrez établir ensemble un plan de vermifugation sur mesure pour votre chien.
Faites lui confiance !

Quelques idées reçues sur les vermifuges

Avec internet, certaines idées fausses ont été répandues.
Voici nos éclaircissements pour trois d’entre elles.

Est-ce qu’un chien qui mange de l’herbe se vermifuge ?

Faux ! Un chien qui mange de l’herbe va avoir tendance à vomir. Or les vers, pour leur plus grande partie, sont localisés dans le tube digestif, et pas dans l’estomac. Ainsi cette “purge” va lui permettre de vidanger son estomac et de se débarrasser de poils, résidus ou autres substances avariées… mais pas des parasites !

Est-ce que je peux vermifuger mon chien avec de l’ail ou de l’oignon ?

Qui n’a pas entendu: “l’ail tue les vers” ? Et bien, malheureusement, pas du tout.
Par ailleurs, l’oignon ou l’ail sont des aliments toxiques pour le chien. A forte dose, ils peuvent l’intoxiquer sévèrement. A éviter soigneusement donc.

Je ne vois rien dans les crottes… Mon chien n’a donc pas de vers ?

Pas du tout, cela ne veut rien dire. Les vers adultes vivent dans ses intestins, mais on peut tout à fait ne retrouver que des petits fragments de vers ou que des oeufs microscopiques dans les excréments du chien, soit rien de visible à l’oeil nu. Ne rien voir ne signifie pas que le chien n’est pas infecté par des parasites: c’est même le cas fréquemment pour de nombreux chiens contaminés.
Un seul mot d’ordre: continuez à vermifuger votre chien périodiquement !

Prévention antiparasitaire : nos conseils

Conseil 1 : lavez-vous les mains avant de les mettre à la bouche

Lavez-vous systématiquement les mains avant de les mettre à la bouche:

-       après avoir caressé votre chien (surtout si c’est un chasseur)
-       après qu’il vous ait léché

Et lavez-vous également les mains après avoir jardiné.

Conseil 2 : ne laissez pas votre chien vous lécher la bouche

N’oubliez pas que la langue du chien lui sert également à nettoyer son anus, et représente de ce fait un vecteur de contamination idéal !
Globalement, ne vous laissez pas lécher le visage par votre chien, et encore moins la bouche!

Conseil 3 : ramassez les crottes du chien et mettez les à la poubelle

Jusque lors, Medor faisait ses crottes dans le jardin ou le potager, et quand vous ne les laissiez pas sur place, vous vous en débarrassez dans les toilettes, ou dans le compost ? A proscrire désormais !
Ne les laissez pas au sol dans votre jardin, ni dans le parc, ni dans la rue, ni chez le voisin...
En effet, on trouve des oeufs microscopiques en grand nombre dans les excréments de chiens infectés par des vers, et les oeufs d’ascarides par exemple peuvent survivre plusieurs années...
Pour éviter toute contamination supplémentaire de l’environnement, ramassez ses crottes et mettez les à la poubelle.

Conseil 4 : attention à vos jeunes enfants dans les bacs à sable publics

Ne laissez pas votre enfant en bas-âge jouer dans les bac à sable publics non protégés des excréments de chien et chat.

Conseil 5 : nettoyez et lavez les sols de la maison

Un chien contaminé est en mesure de déposer des oeufs microscopiques dans chaque coin de votre domicile. Nous vous conseillons de passer l’aspirateur et de laver les sols régulièrement pour limiter le risque de contamination de l’environnement.

Conseil 6 : traitez votre chien contre les puces

Les puces adultes peuvent être porteuses d’un vers plat très fréquent, Dipylidium. Elles peuvent contaminer le chien avec ce parasite quand elles se trouvent dans son pelage.
Traitez régulièrement vos animaux contre les puces, ainsi que l’environnement surtout si des  larves de puces se sont répandues en nombre dans votre cadre de vie.

Conseil 7 : lavez bien les fruits et légumes ramassés à l’extérieur

Si vous ramassez des baies sauvages (mûres, fraises...), des légumes dans le potager ou des champignons dans les bois: lavez les soigneusement, c’est le minimum. Et idéalement, nous vous conseillons de les faire cuire avant de les consommer car le rinçage à l’eau n’est parfois pas suffisant pour éliminer tous les oeufs de parasite.

 

Source : josera.fr
Auteur : Guillaume Letinois

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies