Les chiens en hiver : veillez à ce qu'ils sortent suffisammant...

27/02/2022

Les chiens en hiver : veillez à ce qu'ils sortent suffisammant...

La pluie, le froid, la nuit qui tombe plus vite (…), on peut se trouver bien des excuses pour écourter les promenades avec son chien en ce moment. Pourtant, toutes les enquêtes le montrent clairement, l’exercice physique est indispensable à la santé physique et mentale d’un chien, exactement comme pour nous.

 

À l’occasion d’une grande exposition canine, des vétérinaires ont été interrogés à propos des facteurs qui régissent le bien-être des chiens. Selon 88 % d’entre eux, les chiens devraient bénéficier de davantage d’exercice et 95 % mettent en avant le maintien du poids de forme (évidemment lié à l’activité physique) comme facteur de bien-être. En hiver, même s’il fait froid, ne raccourcissez donc pas leurs sorties quotidiennes !


MOINS DE 9 H DE SORTIE HEBDOMADAIRE EN MOYENNE

Une étude britannique a récemment montré que les maîtres promènent en moyenne leurs chiens 8 heures et 54 minutes par semaine, parcourant ainsi 57 km. Les propriétaires considèrent en général que deux sorties de 30 minutes par jour sont acceptables pour le chien.
Tous les propriétaires ne promènent cependant pas leur chien sur le même rythme. Ceux qui sortent le plus leur chien sont les plus jeunes mais aussi les plus âgés ! Si le chien est de grand format (plus de 20 kg), qu’il a moins d’un an et qu’il montre un grand attachement à son maître, ses promenades sont plus longues et/ou plus fréquentes !
Selon les propriétaires, la longueur de la promenade et son parcours sont le plus souvent « décidés » par le chien lui-même ! À l’inverse, les sorties sont plus courtes et plus rares lorsque des enfants vivent dans le foyer, que ce sont eux qui promènent le chien ou quand des obstacles variés parsèment les parcours de promenade.
Les chiens âgés et/ou obèses sont logiquement moins souvent sortis que les autres ; on peut alors se demander si l’obésité est une cause ou une conséquence du faible exercice physique ?

Même les petits chiens ont besoin de sortir et le froid ne doit pas vous décourager de leur faire passer du temps dehors !


UN LIEN RENFORCÉ PAR LES PROMENADES

Questionnés à propos de leurs motivations pour promener leur chien, les propriétaires avouent le faire par obligation, pour que leur chien fasse ses besoins naturels et reste en forme, mais ils constatent cependant que ces sorties renforcent le lien qu’ils ont avec leur chien. Ils se réjouissent de pouvoir lui permettre d’exprimer son comportement naturel en lui donnant un espace de liberté qu’il n’a pas à la maison. Ils disent aussi que leur chien semble s’amuser quand ils relâchent provisoirement leur autorité. Bien que les promenades puissent donner l’occasion aux chiens de socialiser avec leurs congénères, certains propriétaires évitent pourtant activement les rencontres avec d’autres chiens.

MOINS D’ANXIÉTÉ AVEC UN EXERCICE SUFFISANT

De nombreux chiens sont considérés comme anxieux : cet état émotionnel négatif perturbe leurs relations avec les personnes ou les animaux de leur entourage et favorise l’expression de comportements indésirables : peur, sensibilité aux bruits, intolérance au départ du maître, etc.
Le confinement et le manque d’activité physique sont générateurs de stress pour les chiens, qui développent alors plus volontiers des comportements destructeurs quand ils se retrouvent seuls à la maison.

Une enquête réalisée en 2015 sur plus de 3 200 chiens a prouvé statistiquement que l’exercice physique quotidien a un rôle majeur pour limiter la prévalence de l’anxiété chez les chiens. Des sorties fréquentes et suffisamment longues sont indispensables à leur bien-être. Une autre étude, spécifiquement axée sur le caractère et la personnalité des labrador retrievers a confirmé ces résultats : d’une manière générale, les retrievers qui ont le plus d’activité physique sont moins agressifs, moins peureux et manifestent plus rarement une anxiété de séparation.

Avoir un chien, c’est bon pour la santé !
En moyenne, la possession d’un chien augmente de 34 % l’activité physique du propriétaire. Celui-ci marche évidemment quand il sort son chien mais les promenades ne sont pas seules en cause : des études ont estimé que les possesseurs de chiens sont globalement plus sportifs, plus actifs et plus sociaux que les non-possesseurs !

À lire aussi :  Les propriétaires de chien auraient une vie plus longue

AUTEUR DE L'ARTICLE

  • Pascale PIBOTJournaliste spécialisé

    Pascale Pibot, vétérinaire, a travaillé en clientèle canine/féline ainsi qu’en entreprise. Elle est devenue journaliste scientifique indépendante en 2008 et collabore régulièrement à plusieurs magazines destinés aussi bien aux professionnels de la santé animale (vétérinaires, pharmaciens, éleveurs…) qu’au grand public. Elle s’implique également dans les problématiques environnementales.

 

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies