5 fruits et légumes à ne surtout pas donner à votre animal !

05/06/2022

5 fruits et légumes à ne surtout pas donner à votre animal !

L’AVOCAT

Alors que l’humain en raffole, nos animaux y sont très sensibles. Tout dans cette plante est toxique pour eux : les feuilles, le fruit et même le noyau. « Cette intoxication est principalement rencontrée chez les oiseaux (en particulier les perroquets et les perruches), mais peut aussi toucher d’autres espèces animales, surtout le chien, et dans une moindre mesure le chat », explique le Centre antipoison animal et environnemental (Capae) sur son site. Les cas d’intoxication surviennent le plus souvent après la consommation de la chair de l’avocat, mais également des feuilles de la plante en pot. Parmi les symptômes : troubles digestifs (vomissements, diarrhées) et difficultés respiratoires. Des troubles cardio-vasculaires sont également possibles, se traduisant par l’apparition d’œdèmes et/ou d’épanchements. « Chez les oiseaux, une mort subite ou dans les heures qui suivent l’ingestion d’avocat est possible, en général quelques minutes après l’apparition des troubles respiratoires. La gravité des signes varie selon la quantité d’avocat ingérée par l’animal, mais les doses toxiques sont mal connues. […] En cas de constatation de signes cliniques suite à la consommation d’avocat par l’animal (surtout pour les oiseaux), il est conseillé de consulter rapidement un vétérinaire », conclut le Capae.

LA POMME DE TERRE

Le CAPAE explique enregistrer une dizaine d’appels par an concernant une ingestion et/ou une intoxication aux pommes de terre. Toutes les espèces sont concernées mais plus particulièrement les chiens, les lapins et les poules. La pomme de terre contient de la solanine, une substance toxique pour nos animaux qui irrite leur tube digestif et est également nerveusement toxique. Elle y est le plus concentrée dans les tubercules germés ou verdis et dans les germes eux-mêmes. À la suite d’une ingestion de pomme de terre crue, votre animal aura principalement des troubles digestifs (vomissements, constipation suivie de diarrhée parfois noirâtre et salivation). « Parfois, des complications nerveuses peuvent survenir, telles que des tremblements ou pertes d’équilibre, ainsi qu'une baisse de la température corporelle », ajoute le Capae.

Il y a deux cas de figure possibles :

  • une intoxication aiguë, qui concerne principalement les chiens qui volent et mangent des pommes de terre. Dans ce cas, les symptômes apparaissent généralement 2 à 3 heures après l’ingestion. Au-delà de 30 grammes de pommes de terre verdies par kilo de poids, la toxicité est avérée.
  • une intoxication chronique que l’on observe chez les lapins et les poules nourris régulièrement avec des pelures de pomme de terre. Les symptômes apparaissent après 1 à 3 semaines de consommation.

Aucun antidote n’existe. Après l’arrêt de la consommation, l’animal se remet généralement vite sur pied. Les pommes de terres cuites ne sont pas toxiques.

LE RAISIN

Eh oui ! Ce délicieux fruit est toxique pour nos chiens et chats. Raisin sec et raison frais doivent être bannis des récompenses de nos compagnons et il faut faire attention si vous allez vous balader dans les vignes ! En effet, même si on ne sait pas ce qui cause cette toxicité chez nos animaux, le Capae a comptabilisé plusieurs dizaines d’empoisonnements, dont certains mortels… « La dose toxique de raisin frais chez le chien est de l'ordre de 10 à 50 g/kg. Ainsi, une grappe de raisin frais peut être fatale pour un chien d’une dizaine de kilos ! Le raisin sec étant plus concentré en principe toxique, la dose toxique est plus basse », détaille le Centre antipoison. Là encore, les premiers symptômes sont des troubles digestifs et de l’abattement, mais l’intoxication peut évoluer dans les jours qui viennent avec le déclenchement d’une insuffisance rénale aiguë. Si votre animal a consommé du raisin, n'hésitez pas à contacter votre vétérinaire pour évaluer le risque et envisager la conduite à tenir.

Attention, les chiens sont friands du raisin qui pourrit sur le sol après être tombé de la vigne !
 

OIGNON, AIL, ÉCHALOTE, CIBOULETTE…

Bien qu’il ne s’agisse ici ni de fruit et de légume, ce sont des plantes que l’on retrouve dans toutes les cuisines. Crus, cuits ou même déshydratés, ils sont toxiques pour nos carnivores domestiques (chiens, chats, furets). En effet, ils contiennent des dérivés soufrés qui peuvent entraîner un effet oxydant sur l’hémoglobine et la membrane des globules rouges. Pour un chien de 10 kg, le risque toxique existe dès l’ingestion de 150 g d’oignon. Le signe le plus caractéristique de cette intoxication est la coloration des urines en marron/rouge. Si l’intoxication n’est pas trop grave, c’est le seul symptôme observé et les choses s’améliorent en 8 à 15 jours.

LES MARRONS

L’automne arrive, et avec lui les marrons ! Feuilles, bourgeons et fruits renferment des substances toxiques pour tous les animaux. Le Capae a essentiellement recueilli des cas d’intoxication chez les ruminants et le cheval, ainsi que chez le chien qui grignote les marrons par jeu ou par gloutonnerie. La dose toxique est mal connue, d’autant plus que la teneur en principes toxiques est variable selon la saison. Les signes cliniques apparaissent dans les 6 heures qui suivent l'ingestion et sont d’ordre digestif : nausées, vomissements, diarrhée, douleur abdominale. Il faut surveiller mais la guérison survient généralement dans les 24 h. « En cas d’intoxication massive, des troubles nerveux (dépression, paralysie, convulsions, etc.) peuvent être observés. Ils ont été décrits également chez le hamster », explique le Capae. Il faut alors se rendre le plus rapidement possible chez le vétérinaire.

 

AUTEUR DE L'ARTICLE

 

  • Jade BOCHESRédactrice

    Jade Boches est biologiste et journaliste scientifique de formation. Passionnée par les animaux, elle suit de près l'avancée des études scientifiques afin de percer les secrets de nos animaux préférés !

 

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies